Le parc de Bardia

Le parc de Bardia
Le parc de Bardia

Le parc national de Bardia est situé au sud-ouest du Népal dans les plaines humides du Teraï.

C’est un site naturel unique au monde, renfermant une biodiversité tout à fait remarquable. Cette zone protégée de 968 km2 est le seul endroit du monde où cohabitent tigres, léopards, éléphants, rhinocéros indiens, dauphins d’eau douce, crocodiles des marais et gavials (crocodile au très long museau) pour ne citer que les espèces les plus emblématiques.

Ce parc national est un des plus excentré et donc le moins visité du Népal et par conséquent celui où vous aurez le plus de chance de croiser le magnifique tigre du Bengale et le rhinocéros unicorne, cependant il ne faut pas confondre réserve animalière et parc national, dans la réserve les animaux sont nourris par l’homme et ce n’est pas le cas dans le parc de BARDIA.

 

Ce dernier est une vaste étendue composée de plaines, de marais et de jungle ,une diversité dans laquelle vit à l’état sauvage l’ensemble de la faune népalaise ,on y trouve l’ours lippu, le léopard, divers cervidés , des éléphants sauvages, ainsi que d’innombrables espèces d’oiseaux et de singes, aussi pour avoir la chance de surprendre un ou plusieurs de ces animaux ce n’est qu’ après de longues périodes d’approche conçu comme un réel jeu de piste   par nos guides locaux ,et sous leurs protections que nous éprouverons une intense émotion lors de leur découverte.

 

Dans la rivière Karnali qui traverse le parc et dans ses zones marécageuses vit   le crocodile du Gange appelé aussi GAVIAL, pas de danger, la grande majorité de la faune sauvage a compris depuis bien longtemps que sa survie résidait dans la fuite de l’homme, le pire de ses prédateurs.

Lors d'une rencontre avec le rhinocéros le mieux est de grimper dans un arbre afin de pouvoir les observer en toute sécurité... Quant au tigre il y a vraiment peu de chance de le voir car il est le maître absolu en matière de camouflage, cependant la rencontre est possible mais le plus souvent furtive même pour l'objectif....

Le tigre est un des plus grand pôle d'intérêt de la jungle du Teraï mais celui-ci est extrêmement méfiant envers l'homme et il fait de son mieux pour s'en éloigner, cependant parfois on de peut le surprendre durant sa sieste ou après avoir mangé durant les heures chaudes ou il est assez parresseux mais cela reste très rare, environ 5 à 10 % de chance, en revanches ses empreintes au sol sont très fréquentes preuve qu'il est bien là notre Sherkan! lui nous voit, rien ne lui échappe sur son territoire...Vous serez d'ailleurs envoûté par la puissance omniprésente de son énergie et là est le principal... Car si on le voyait facilement ce serait très mauvais signe, cela voudrait dire que son territoire n'est plus assez grand pour se cacher et pour se nourrir et engendrerait automatiquement des attaques envers l'homme.

Couple de rhinos avec un petit
Couple de rhinos avec un petit

Lors de cette prise de vue nous avons eu la chance de grimper dans un arbre avant que le groupe de rhinos n'arrive et ce n'est qu'au dernier moment que ceux-ci nous ont vu Senghsu (guide) et moi (Richard), on est resté environ 1heure dans l'arbre... Car avec un petit notre couple était très attentifs mais n'étant pas à terre ils ne pouvaient nous sentir et ils s'en sont allés tranquillement et nous aussi...

 Le Népal, véritable paradis terrestre pour les ornithologues avertis et les amateurs passionnés, offre une incroyable concentration d’espèces d’oiseaux (400)

    O N G  Registered France et Nepal
O N G Registered France et Nepal